Pénélope

Ce qu’on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l’extérieur comme un destin…

Archive pour la catégorie ' grèce 2006'

Nauplie 2006

Posté : 28 juillet, 2006 @ 7:10 dans grèce 2006, vacances | 3 commentaires »

Vendredi 28 avril :   visite de Nauplie :

A 20 km du club d’Iria Mare, la jolie petite ville de Nauplie, située aussi en bord de mer, nous a charmé malgré la pluie….par sa citadelle, ses ruelles et son port. C’était le port de la ville d’Argos de l’ancienne contrée montagneuse du Péloponnèse, appelée Argolide.   Du port, on peut remarquer l’ ancienne forteresse vénitienne comme posée sur l’eau : Bourdri, aménagée de nos jours en hôtel.

Animation Nauplie2.gif

visite par temps de pluie

Animation Nauplie.gif

Corinthe 2006

Posté : 28 juillet, 2006 @ 7:09 dans grèce 2006, vacances | 1 commentaire »

mercredi 26 avril :

Ce matin là, c’est la visite de l’ancienne Corinthe qui est au programme : l’ancienne cité somptueuse, avec le temple d’Apollon, l’Agora, la Fontaine Pirène et le musée archéologique, riche en céramiques…, sans oublier son canal long de 6 km et large de seulement 23 m. Son isthme telle une étroite tranchée, unit le Péloponnèse au reste de la Grèce.

Pendant l’ère classique grecque, Corinthe avait acquis une grande réputation en tant que centre commercial et tout autant de prestige pour l’amour qu’elle portait au luxe et aux plaisirs.
Une forteresse y fut bâtie, des vestiges étendus retracent la domination des Byzantins, des Francs, des Vénitiens et des Turcs.

Le temple d’Apollon à Corinthe est l’un des plus anciens de Grèce. Il remonte au temps de Périandre, 585 av. J. C.

Animation corinthe.gif

Épidaure

Posté : 28 juillet, 2006 @ 7:09 dans grèce 2006, vacances | 1 commentaire »

L’après-midi, nous sommes allées visiter la ville antique d’Epidaure, célèbre du fait qu’elle constituait le centre le plus important où était pratiquée l’adoration d’ Esculape (nom romain), le dieu de la médecine : le sanctuaire d’Asclépios (nom grec).
Entre les limites de l’enceinte sacrée figuraient également un stade et un grand théâtre. Ce dernier qui est l’oeuvre de Polyclète le Jeune (fin du IVe siècle av. J. C.), est de tous les édifices de cet ordre le mieux conservé. Il peut contenir 15 000 spectateurs et dispose d’une superbe acoustique. Un festival de drame antique – les « Epidavria » – y est tenu tous les étés avec le concours de la compagnie du Théâtre National de Grèce.
A l’horizon, de douces collines arrondies complètent avec bonheur ce tableau.

le 8 – 08 – 2006 : toujours pas possible de mettre les photos !!!

le 11 – 08 – 2006 : pb réglé

animepidaure.gif

Mycènes 2006

Posté : 28 juillet, 2006 @ 7:08 dans grèce 2006, vacances | 1 commentaire »

Mardi 25 avril :

Nous sommes allées visiter Mycènes : héritière de l’empire crétois. Elle a vue sur la mer à travers la plaine d’Argos. Sa position en hauteur lui permettait de s’assurer une protection contre toute attaque-surprise lancée par les pirates.
Au temps où la puissance de la cité était à son apogée (1400 av. J. C.) la population était groupée tout autour de la vaste forteresse centrale où la famille régnante avait sa résidence ainsi que sa nécropole.
La célèbre Porte aux Lions se trouve à l’angle nord-est de la forteresse, elle signale l’entrée du palais.
Les pierres surplombant la porte ont à elles seule un poids avéré de 120 tonnes !!!

Au dehors de la forteresse, on découvre l’enceinte cyclopéenne, du cercle royal, du trésor d’Atrée (père d’Agamemnon) appelé tombeau Agamemnon. Il est le plus parfait exemple de l’architecture funéraire mycénienne.

le 08- 08-2006 : impossible d’inclure l’animation de mycènes !!!

le 11- 08 – 2006 : ça marche !!!

animmycenes.gif

Parthénon 2006

Posté : 28 juillet, 2006 @ 7:04 dans grèce 2006, vacances | 1 commentaire »

Le Parthénon construit sur l’éminence la plus haute de l’Acropole, est la création la plus importante de l’architecture grecque antique et un symbole de la perfection au coin de laquelle a été marqué l’esprit classique de l’âge de Periclès – Ve siècle av. J. C. – l’Age d’Or de l’histoire grecque.

Eternel symbole de la perfection en matière d’esthétique, ce temple était dédié à la déesse Athéna. Il fut construit en marbre extrait du Pentélique, il a 69,51 m de long et 30,87m de large.

parthenon 1.jpg 

12
 

Ma vie, mon oeuvre |
TEM LAADO |
Eternal Sunshine of the Spo... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ode et poésie
| youpi ma fille me fais craquer
| Brialmont17