Pénélope

Ce qu’on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l’extérieur comme un destin…

Archive pour la catégorie 'vacances'

Voyage en pays cathare

Posté : 22 août, 2006 @ 2:16 dans carcassonne 2005, vacances | 9 commentaires »

montage canal du midi.jpg

 

Les tours de Lastours.jpg

 

Albi.jpg

 

abbaye caunes minervois.jpg

 

 

montage carcassonne grotte de cabrespine.jpg

 

autres souvenir.jpg 

Carcassonne

Posté : 18 août, 2006 @ 11:30 dans carcassonne 2005, vacances | 8 commentaires »

 

 Carcasssonnevieuxpont.jpg

 

La cité médiévale

Sur la rive droite de la rivière  Aude se trouve la plus importante cité médiévale d’Europe, la cité de Carcassonne, classée au patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 1997.

Elle comporte 52 tours et 2 enceintes qui totalisent 3 km de remparts. C’est une cité marquée de 2 000 ans de conquête, de croisades, et par l’empreinte du catharisme.

Carcassonne.jpg

La Bastide St Louis

Située sur la rive gauche de l’Aude, la Bastide a été construite par St Louis en 1260. De nos jours la Bastide a conservé le tracé en damier, entouré de remparts.

http://www2.carcassonne.org/carto/planville.html

 

Carcassonne fontaine de Neptune.jpg Carcassone bastide.jpg   

 

Historique

C’est à Carsac, que les premiers habitants se sont installés au néolithique. Au VIè siècle av. J.C., ce lieu d’habitat est abondonné pour un oppidum situé à l’emplacement actuel de la cité. Il est intégré au Ier s. av. J.C. à l’empire romain lors de son rattachement à la Province Narbonnaise, puis devient castellum au IVè s. La cité connaît de longues périodes d’occupation par les wisigoths et les sarrasins. Intégrée VIIIè s. au royaume Franc, elle devient le siège d’un puissant comté. Au XIIIè s. , face à l’hérésie cathare, le pape Innocent III déclenche la croisade contre les albigeois.

Le comte Simon de Montfort à la tête de l’armée des croisés vient combattre l’hérésie. Il assiège la cité qui est prise en 1209 et fait prisonnier Raymond Trencavel, vicomte de Carcassonne.

Donnée en 1226 au roi de France, elle devient le siège d’une Sénéchaussée. Saint Louis la transforme alors en forteresse royale.

En 1240, Raymond II Trencavel tente de la reprendre. Le bourg qui entourait la cité, est rasé.

Le 21 janvier 1247, St Louis ordonne que les habitants soient relogés sur la rive gauche du fleuve au sein d’une bastide bâtie selon un plan en damier.

En 1355, la bastide est incendiée par le prince de Galles surnommé le Prince Noir. Reconstruite sur une superficie plus réduite, elle s’entoure d’un rempart.

En 1590, lors des guerres de religions, la cité, ne reconnaît pas Henri IV comme roi de France. Un violent conflit divise la ville.

Après le traité des Pyrénées en 1659, la cité perd son rôle de poste frontalier. Vers 1780, l’effondrement du marché de production de draps en laine, entraîne le déclin industriel.

Sous la IIIè République, la ville retrouve son dynamisme économique grâce à la viticulture et aux industries. Au XIXè s. la cité utilisée comme carrière de pierres est sauvée par Cros-Mayrevieille puis restaurée par Viollet-le-duc.

 

 

La légende de dame Carcas

Posté : 17 août, 2006 @ 7:33 dans carcassonne 2005, vacances | 15 commentaires »

Au 8ème s, pendant l’occupation de la cité par les arabes, Dame Carcas princesse sarrasine, aurait défendu la cité contre un siège de Charlemagne. Ce siège s’éternisait. Au bout de 5 ans, dans la forteresse, les vivres vinrent à manquer.

Dame Carcas, fit fouiller toutes les maisons de la ville pour récupérer toute la  nourriture. Les soldats ne rapportèrent au château qu’un sac de blé et… un porc.

La princesse considéra qu’il était inutile de distribuer ces provisions à la garnison : ses soldats ne mangeraient pas du cochon.

Dame Carcas fit gaver le porc avec le sac de blé et le jeta par-dessus les créneaux : l’animal vint s’écraser aux pieds de Charlemagne, libérant de ses entrailles tout le blé dont il avait été gavé. Stupeur de Charlemagne :

« si les arabes se permettent de jeter les vivres par « les fenêtres » c’est que la ville est abondamment approvisionnée, inutile de poursuivre le siège et de retourner en douce France » , ce qui fut fait.

Mais lorsque l’on était femme, même musulmane, on résistait bien mieux à un siège qu’au charme de l’Empereur à la barbe fleurie !

Le fait est que, Dame Carcas voyant s’éloigner Charlemagne, prise d’une grande tristesse à l’idée de ne plus le revoir, le rappela, le sonna… et lui livra sa ville, toutes les cloches sonnant à la volée. Depuis ce temps-là, Carcas… sonne (Charlemagne).

La légende ajoute que le Grand Empereur donna Dame Carcas en mariage à un de ses fidèle compagnon, Roger, de cette alliance serait née la dynastie des Trencavel.

dame carcas.jpg

cité médiévale

Posté : 16 août, 2006 @ 6:11 dans carcassonne 2005, vacances | 11 commentaires »

Cite medievale.jpg

C’est au pied de la cité de Carcassonne que nous avons passé ma Quérida et moi, nos vacances d’été 2005, au camping « à l’ombre des oliviers » dans la ville de Cazilhac.

Sur la route du pays cathare, au cœur du département de l’Aude, nous avons découvert des sites touristiques chargés d’art et d’histoire.

Située entre la Montagne Noire, balcon méridional des Cévennes, et les Pyréenées, cette région possède une richesse patrimoniale dévoilant tous les charmes de ses différents paysages.

Le pays carcassonnais, voie de passage entre Atlantique et Méditérranée, traversé par le canal du midi et entouré de vignes et de vallon, a pour principale ville Carcassonne.

 

montage Carcassonne 2005 012.jpg

Bretagne fin.

Posté : 15 août, 2006 @ 4:58 dans Bretagne 2006, vacances | 15 commentaires »

couchers de soleil.jpg

Ces couchers de soleil ont rempli de bonheur mon cœur

apaisé par des ballades en bord de mer.

1234
 

Ma vie, mon oeuvre |
TEM LAADO |
Eternal Sunshine of the Spo... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ode et poésie
| youpi ma fille me fais craquer
| Brialmont17