Pénélope

Ce qu’on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l’extérieur comme un destin…

Archive pour la catégorie 'poésie'

Le 13 mars- a

Posté : 28 juillet, 2006 @ 10:44 dans Mes poèmes | 1 commentaire »

point dinterrofation.gif« Qui rogat, non erratpoint dinterrofation.gif

Pourquoi c’est toujours le cheval qui tire la charette que l’on fouette ? Pourquoi crier, quand personne ne veut entendre ?Pourquoi chercher le bonheur, puisqu’il te fait peur ? Pourquoi chercher à réveiller quelqu’un qui ne dort pas ?Pourquoi garder le matos dans la Ka quand tu peux rouler en Mercédes ? Pourquoi sourire à un aveugle ?Pourquoi trotter, quand tu peux galoper ?Pourquoi chercher à voyager quand tu patines dans la choucroute ?Pourquoi faire simple quand tu peux faire compliqué ?Pourquoi faire le maximum alors qu’on te demande le minimum ?……….etc,……….etc,……….etc……….

Dis-moi,Alors tu le sais toi, pourquoi ?  

 

Le 13 mars

Posté : 28 juillet, 2006 @ 10:42 dans Mes poèmes | Pas de commentaires »

Je me suis assis au bord de l’eau

et j’ai eu envie de pleurer

l’image de mon reflet

ondulait à la surface de l’eau

 

assise là, en face de moi

la lune à mes côtés

ronde, pleine de bonté

se laisse cueillir du bout des doigts

 

mais, je ne la vois plus !

lune, où t’es-tu cachée ?

dois-je me pencher pour te chercher ?

car ton reflet a disparu !

 

me laissant de troubles pensées

tu jaillis des profondeurs

me touchant en plein cœur

alors…je me suis levée

 

© Léo au bord de l’eau

Le 12 mars

Posté : 28 juillet, 2006 @ 10:37 dans Mes poèmes | 11 commentaires »

Le_cri_.jpg

Le cri

 

 

Quand Jésus a mal

Jésus crie

et les fidèles vont à l’église

 

Quand le malade a mal

le malade crie

et je le soigne à sa guise

 

et, moi quand j’ai mal

moi aussi je crie

mais,  je me sens incomprise

 

© Léo

Le 11 mars- a

Posté : 28 juillet, 2006 @ 10:13 dans Mes poèmes | Pas de commentaires »

attente.jpg

 

Y’a des jours… comme hier soir

 

y’a des jours, comme hier soir

où je me demande

si je ne vis pas un cauchemar

comme un rêve éveillé

hors de la réalité

 

y’a des jours, comme hier soir

où je me demande

si mon étoile n’est pas noire

comme un astre éteint

riant de mon destin

 

y’a des jours comme hier soir

où je me demande

si l’envers du miroir

comme un conte squelettique

ne me rend pas caustique

 

et y’a des jours comme hier soir

où je me demande

si le partage de mon histoire

comme un don d’émotions

ne me libère pas de ma prison

 

© Léo

Le 11 mars

Posté : 28 juillet, 2006 @ 10:11 dans Mes poèmes | Pas de commentaires »

 

Si tu t’imagines….

Ce matin, je me suis réveilléecroyant passer une bonne journée

Si tu t’imagines xava

durer toujours

ah ! ce que tu te goures

Mais, soudain ce midi

ma conscience fut saisie

Si tu t’imagines xava

durer toujours

ah ! ce que tu te goures

Marre des chiffes molles

sans valeur dans leurs paroles

Si tu t’imagines xava

durer toujours

ah ! ce que tu te goures

Une pesante lourdeur

assassine mon honneur

Si tu t’imagines xava

durer toujours

ah ! ce que tu te goures

J’connais des insomnies

qui me gâchent la vie

Alors si tu t’imagines xava

durer toujours

c’est sûr que là tu te goures…

© Léo

1...34567...11
 

Ma vie, mon oeuvre |
TEM LAADO |
Eternal Sunshine of the Spo... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ode et poésie
| youpi ma fille me fais craquer
| Brialmont17