Pénélope

Ce qu’on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l’extérieur comme un destin…

Archive pour septembre, 2006

Semaine 36

Posté : 4 septembre, 2006 @ 5:21 dans pin-up 2 la semaine | 6 commentaires »

semaine 36.jpg

C’est la rentrée

Posté : 4 septembre, 2006 @ 7:23 dans ma Querida, poésie | 8 commentaires »

 

ecole.jpg

 

 

Cartable nouveau,
Joli manteau.
Livres, cahiers
Et beau plumier …
Cloche a sonné,
Un gros baiser,
Il faut y aller :
C’est la rentrée !

© Christian Merveille

Le 23 mars -

Posté : 2 septembre, 2006 @ 10:23 dans Mes poèmes | 11 commentaires »

Le détecteur de regard :

oeil.jpg

 

Lire dans les yeux

comme dans une âme

ce qu’elle enflamme

comme un grand feu.

Lire dans les yeux

comme dans l’esprit

ce qu’il réfléchit

comme un ciel bleu.

Lire dans les yeux

comme dans le reflet

ce qu’il émet

comme un silencieux.

Lire dans les yeux

comme dans la main

ce qu’elle tient

comme un précieux.

Lire dans les yeux

comme dans un livre

ce qu’il délivre

comme un aveu.

Lire dans les yeux

comme dans un cœur

ce qu’il dévore

comme un vœu.

 

© Léo

Le sucre

Posté : 1 septembre, 2006 @ 5:22 dans Non classé | 11 commentaires »

 sucre 1.jpg

Un peu d’histoire :  Introduit au XIIè siècle en Europe par les croisés, le sucre, extrait de la canne, est d’abord une denrée rare et précieuse que l’on trouvera chez les apothicaires jusqu’au XVIIIè siècle.Entre temps, il se sera invité en cuisine. Puis quelques décennies plus tard, au XIXè siècle, l’essor de l’industrie sucrière de la betterave le transforme en un aliment courant.

 sucre 3.jpg     sucre 5.jpg

La préférence sucrée :

Difficile de réprimer un plaisir dont l’origine découle de notre nature profonde. Des études ont montré que le nouveau-né témoigne d’un plus grand appétit pour l’eau légèrement sucrée que pure. Et cette appétence ne se dément pas avc l’âge.Le sucre est un ingrédient essentiel car cet exhausteur  de goût participe aussi à la texture et à la conservation des aliments.La notion de plaisir associée au sucre se rapproche un peu trop de la gourmandise, un des 7 péchês capitaux.La morale l’a longtemps réprimée, mais la célébration par le sucré prouve que nous nous sommes bien éloignés de cette culpabilité du plaisir. D’autant qu’il est indispensable aux performances intellectuelles. 

L’avenir du sucre : l’édulcorant ? Les industriels travaillent à diminuer les sucres dans certains de leur produits ou à leur trouver des produits de substitution : les édulcorants constitue une piste possible. Des substances qui ont le goût du sucre sans son pouvoir énergétique ( 1g de sucre = 4 Kcal), et qui ne provoquent pas de caries. Un net avantage pour tous ceux et celles qui souhaitent cultiver le plaisir sucré.  (source :D : Danone)                            

      

        

           

    

 

 

 

Le 21 mars – a

Posté : 1 septembre, 2006 @ 1:13 dans Mes poèmes | 10 commentaires »

porte ouverte.jpg

 

 c’est avec beaucoup de pudeur
qu’je vous invite dans ma demeure

et sans aucune prétention
que j’vous ouvre ma maison

même si elle est virtuelle
son ambiance est réelle

les iris tirent leur révérance
en signe de tolérance

tirez ou poussez
vous êtes entré

© Léo

123456
 

Ma vie, mon oeuvre |
TEM LAADO |
Eternal Sunshine of the Spo... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ode et poésie
| youpi ma fille me fais craquer
| Brialmont17