Pénélope

Ce qu’on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l’extérieur comme un destin…

Archive pour juin, 2006

ouf !!!

Posté : 8 juin, 2006 @ 4:44 dans Non classé | Pas de commentaires »

visagea.jpg

 

 

les journées se suivent et ne se ressemblent pas…

et c’est tant mieux, parce que je ne ferais pas ça tous les jours !!!

Supporter les humeurs des uns et des autres, ça me fous de mauvais poils…

et faire la balle de ping-pong ça me rend nerveuse ou alors introvertie.

Faut pas jouer avec mes nerfs, SVP - merci -

Je ne suis ni médiateur, ni soupape de sécurité.

 Alors que chacun ou chacune prennent ses responsabilités, et les vaches seront bien gardées.

Encore un travail intérieur à élaborer, mais ça doit faire partie de mon odysée…

La pauvre Pénélope, et du Synthol, elle n’en a pas ! …

  (more…)

no comment !!!

Posté : 7 juin, 2006 @ 10:03 dans Non classé | 1 commentaire »

Aujourd’hui, j’ai travaillé du matin : c’est-à-dire de 7 h30 à 15 h.

et ce fut une sale journée.

Dès le réveil, j’ai pressenti que la journée serait difficile…

Sentiment négatif, qui va m’accompagner toute la journée.

Je ne me suis pas trompée : dès les premières transmissions j’ai compris que j’allais  » avoir du boulot  » ; je passe les détails sinon, je vais me refaire du mal.

Le reste de la matinée, j’ai passé mon temps à rattraper les erreurs de la veille, descendre voir les secrétaires, remonter dans le service, descendre, remonter…

Et subir le mécontentement du médecin :

apprendre :

-  qu’un patient arrivé la veille n’a pas de dossier de fait, traitement non préparé, patient non vu à son arrivée par le médecin de garde…,

- qu’une patiente a pris les somnifères de la voisine distribués par l’infirmière du soir…,

- que la patiente qui devait être sondée à 7 h ne l’était pas…,

- que la patiente du 7 n’a pas eu sa toilette supervisée par l’aide-soignante…,

- que le patient du lit près de la porte a eu la perfusion  de celui du lit près de la fenêtre…,

- que la patiente du 4 a eu une perfusion sur 24 h alors que c’est prescrit sur 12 h…,

- etc, etc…

Pour une seule matinée, c’est déjà pas mal !!!

J’avais les nerfs à fleur de peau, et c’est rien de le dire….

Le pire c’est que j’ai l’impression que tout ça est normal, devenu banal, accepté de tous… Mais moi, ça m’énerve, je ne supporte pas le non-professionnalisme.

Et ça me prend bien le chou !!!

 

Ulysse

Posté : 6 juin, 2006 @ 5:04 dans mytholopoèsie | 1 commentaire »

ul-matanza.jpg

 

Toi, roi de race divine

Tu jetas ton dévolu

Sur une beauté qui fascine

Mais au caractère ambigü

 

Je parle d’Hélène, la mythique

Au charme surnaturel

Mortelle de la Grèce antique

Elle préfère les princes moins spirituels

 

Fille de Zeus et de Léda

C’est Ménélas qu’elle épousa

Avant de se faire enlever

Par Pâris, pour se marier

 

Sollicité, tu quitteras ta patrie

Bouleversant le cours de ma vie

Par tes vaillants exploits

Tu as connu la guerre de Troie

 

Tu as réussi à sortir de l’enfer

Et à reprendre la mer

Echappant aux sirènes

Pendant de longues semaines

 

Puis, déguisé en mendiant

Tu regagnas ton palais

Chassant les soupirants

Par un simple baiser

 

 © Pénélopement vôtre

Si un enfant…

Posté : 2 juin, 2006 @ 11:46 dans ma Querida | 1 commentaire »

si un enfant vit dans la critique,

il apprend à condamner.

si un enfant vit dans l’hostilité,

il apprend à se battre.

si un enfant vit dans le ridicule,

il apprend à être gêné.

si un enfant vit dans le soupçon,

il apprend à se sentir coupable.

 

mais,……

 

 

 si un enfant vit dans la tolérance,

il apprend à être patient.

si un enfant vit dans l’encouragement,

il apprend à être confiant.

si un enfant vit dans la reconnaissance,

il apprend à estimer.

si un enfant vit dans la loyauté,

il apprend la justice.

si un enfant vit dans la sécurité,

il apprend à avoir la foi.

si un enfant vit dans l’approbation,

il apprend à s’aimer lui-même.

si un enfant vit dans l’amitié,

il apprend à trouver l’amour dans le monde.

le C. et miss Léo

Posté : 2 juin, 2006 @ 5:19 dans poésie | Pas de commentaires »

 fable le C et le R.jpg

le corbeau et miss Léo

Miss Léo, sur un banc à fumer

ne soupçonne pas l’outrage.

Maître corbeau, par l’odeur jalousé

lui tint à peu près ce langage :

- hé, bonjour miss Léo

que vous êtes détendue, à contrôler votre conso !

sans mentir, si votre résistance

se rapporte à votre aisance

vous êtes le phénix des employés de ce service.

A ces mots, miss Léo, sans aucun vice

se confie au plus grand des passereaux

qui n’hésite pas à la doubler, illico.

apprenez que tout flatteur

est capable de leurre

et qu’il vit aux dépens de celui qui l’écoute.

Cette leçon vaut bien un coup de fil, sans doute.

 

Miss Léo profondemment trahie

se sent victime de calomnie.

 

© Léo

123456
 

Ma vie, mon oeuvre |
TEM LAADO |
Eternal Sunshine of the Spo... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ode et poésie
| youpi ma fille me fais craquer
| Brialmont17